Plus

    Reportage : Un weekend haut en couleur au Jap’N’car Festival 2024

    Plongez au cœur de la culture automobile nippone lors du Jap’N’car Festival 2024 à l’Autodrome de Linas-Montlhéry. Avec près de 2 000 voitures exposées, des démonstrations de drift et une immersion totale dans l’univers japonais, cet événement incontournable a réuni passionnés et curieux pour une ode à la Japan Culture sur route.

    Comment parler automobile sans aborder la culture nippone ? Depuis les années 80, une pratique émerge au Japon : la modification esthétique et mécanique de voitures populaires comme les Honda Civic, Nissan GTR, ou Silvia. Connue sous le nom de « tuning », cette tendance a traversé les générations et les continents pour s’implanter dans de nombreux pays.

    honda civic au japan car festival autodrome circuit linas-monthléry
    © Kali Delvoye

    En France, notamment, de nombreuses entreprises d’importation ont permis à ces véhicules japonais de trouver preneurs, séduisant un large public de passionnés. Aujourd’hui la mode du tuning est passé mais pas celle des rassemblements et ce week-end avait lieu l’un des plus importants d’entre eux : le Jap’N’Car Festival 2024 !

    © Kali Delvoye

    Jap’N’Car Festival : une affluence impressionnante malgré la météo

    Rendez-vous donc était donné à l’autodrome de Linas-Montlhery, et en dépit d’une météo quelque peu capricieuse, les fans de ces voitures uniques ont répondu présent en masse. Près de 2 000 voitures de particuliers étaient exposées, accompagnées d’une quarantaine de stands proposant des pièces mécaniques et esthétiques, des concessionnaires, des figurines, du prêt-à-porter, des jeux vidéo et bien plus encore.

    Tout l’univers japonais était représenté. Parmi les nombreuses activités proposées tout au long du week-end figuraient la conduite sur simulateur, la sensibilisation à la sécurité routière, et pour les amateurs de sensations fortes, Nissan proposait un baptême sur circuit dans une Infiniti Q60S.

    accessoire japan car festival
    © Kali Delvoye

    Jap’N’Car Festival : activités diversifiées et spectacles impressionnants

    A plus petite échelle, une animation RC (voitures radio commandées) était visible au centre du circuit et à l’image de leurs versions grandeur nature, toute sorte de tuning était autorisé, couleurs vives, caisses rabaissées, jantes chromées volumineuses et aileron « pelle à tarte ».

    Nissan GT-R japan car festival
    © Kali Delvoye

    Comme à chaque évènement sur l’autodrome, des sessions de roulage sur piste sont proposées aux propriétaires des voitures exposées, leur permettant de profiter pleinement et légalement de la puissance de leurs bolides ou de se perfectionner en pilotage. Elles étaient divisées en quatre plateaux, deux de moins de 280 chevaux et deux de plus de 280 chevaux, en clin d’œil à la loi votée au Japon en 1989 obligeant les constructeurs automobiles japonais à limiter leurs voitures à cette puissance.

    honda civic type R, japan car festival autodrome circuit linas-monthléry
    © Kali Delvoye

    Les sessions se déroulaient sur plusieurs créneaux, deux le matin et deux l’après-midi, permettant aux visiteurs de profiter pleinement du spectacle.

    Chaque fin de roulage était marquée par une démonstration de drift par Frédéric Houivet, Sylvain Nezondet, DNS Drift et Timothée Cousin, des professionnels de la discipline. Ils ont captivé le public avec des drifts, des burnouts et des tandems exécutés avec une maîtrise parfaite.

    drift, japan car festival autodrome circuit linas-monthléry
    © Kali Delvoye

    Le Jap’N’Car Festival, une immersion totale dans la culture japonaise

    La culture japonaise ne se limite pas aux voitures. Tout au long des deux jours, des cosplayers (personnes déguisées en personnages de manga ou de jeux vidéo) ont déambulé dans les allées, attirant la curiosité des plus jeunes et leur offrant des souvenirs mémorables. Des stands de nourriture typique, comme ceux proposant des bubble gaufres, ont régalé les visiteurs.

    Chaque journée se terminait par une parade où chaque véhicule exposé pouvait briller sur le circuit lors d’un défilé sur la grande boucle, ravissant les propriétaires et permettant aux visiteurs de faire un dernier tour d’horizon de ces magnifiques voitures japonaises.

    Un Voyage Culturel et Temporel

    Encore une fois, l’autodrome de Linas-Montlhéry a su transporter ses visiteurs à l’autre bout du monde. Encerclé par les parois de la piste et immergé dans l’atmosphère unique du circuit, le public a pu vivre une expérience hors du commun, comme suspendue dans le temps.

    affiche japncar festiva

    Auteur : Kali Delvoye

    Kali Delvoye
    Kali Delvoye
    Photographe, fan de voiture de sport, de moto et de préparation, j'ai un faible pour la personnalisation et la Japan Culture. Voir les bitza improbables. Si un jour je greffe un moteur de F1 dans ma Twingo ça ne sera que la suite logique de ma passion.

    Derniers Articles

    spot_imgspot_img

    Related articles

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    spot_imgspot_img