Plus
    Asphalt CaféMoto / ScooterNewsRoyal Enfield prêt à mener la Guerrilla 450

    Royal Enfield prêt à mener la Guerrilla 450

    -

    Sur la base de sa nouvelle Himalayan, le constructeur anglo-indien Royal Enfield s’apprête à dévoiler son futur roadster la Guerrilla 450.

    Royal Enfield s’apprête à dévoiler officiellement la Guerrilla 450, une moto qui s’inscrit dans une nouvelle ère pour le constructeur anglo-indien. Cette nouveauté repose sur la plateforme récemment introduite par l‘Himalayan 450, intégrant un cadre en acier robuste et un moteur monocylindre de 451,65 cm³.

    Guerrilla 450, l’Himalayan sauce roadster

    Ce moteur, doté d’une distribution à double arbre à cames en tête, délivre une puissance de 40 chevaux à 8 000 tr/min et un couple de 40 Nm à 5 500 tr/min, un compromis qui permettra aux débutants de trouver leur marque en A2 et aux autres de profiter de la maniabilité de ce genre de moto.

    La Guerrilla 450 se distingue par son design de street scrambler, rappelant les motos des années 80 avec ses roues à léger crampons, son phare rond, ses soufflets de protection sur la fourche, et un réservoir aux lignes arrondis. De profil, certains lui trouvent même un air de Livewire S2 Del Mar.

    Guerrilla 450, pour le marché des moyennes cylindrées

    Le guidon haut et large promet une conduite confortable, tandis que la suspension généreuse assure une adaptation optimale à diverses conditions routières. Contrairement à l’Himalayan, la Guerrilla se passe de certains équipements comme la fourche inversée, ce qui pourrait jouer sur sa maniabilité et son coût. La géométrie est évidemment différente, tout comme la taille de la roue avant qui est en 21 pouces sur le trail et sera sans doute en 17 pouces sur le roadster.

    Sid Lal, directeur général de Royal Enfield, a confirmé via un post sur les réseaux sociaux que la présentation officielle de la Guerrilla 450 aura lieu le 17 juillet à Barcelone. Royal Enfield, veut manifestement continuer de renforcer sa présence dans le segment des moyennes cylindrées, un marché sur lequel elle devra rivaliser avec des modèles comme les Triumph Speed 400 et Scrambler 400X, également produits en Inde par Bajaj.

    David Lefevre
    David Lefevrehttps://www.asphalt-cafe.com
    Journaliste auto et moto, fan de carbus et de turbo mais déguste avec plaisir les innovations et le couple camionesque des électriques actuelles. Regarde devant sans faire table-rase du passé.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici