Plus
    Asphalt CaféAutoNewsBMW planche sur une boite de vitesse simulée pour ses M électriques

    BMW planche sur une boite de vitesse simulée pour ses M électriques

    BMW développe une boite de vitesse simulée pour ses M électriques.

    -

    BMW envisage l’introduction potentielle d’une boîte de vitesses simulée, également appelée boîte de vitesses à double embrayage électrique (E-DCT), pour ses futurs voitures électriques M. Cette technologie vise à être plus légère et plus efficace que la boîte de vitesses manuelle traditionnelle.

    BMW travaille sur une boite de vitesse pour ses voitures électriques sportives M

    Boite de vitesse électrique : moins de poids, plus de performances

    Contrairement à une boîte de vitesses manuelle classique qui utilise un embrayage mécanique, la boîte de vitesses simulée utiliserait deux moteurs électriques pour effectuer les changements de vitesse, éliminant ainsi le poids et la consommation d’énergie associés à l’embrayage mécanique. Cette configuration permettrait à la boîte de vitesses simulée de changer de vitesse plus rapidement et avec une plus grande efficacité.

    De plus, la boîte de vitesses simulée serait plus silencieuse en raison de l’absence de bruit produit par les moteurs électriques lors des changements de vitesse.

    BMW n’a pas encore confirmé son utilisation dans les futurs modèles électriques M, mais la société examine sérieusement cette possibilité et pourrait éventuellement l’implémenter selon le site whichcar.com.au.

    BMW travaille sur une boite de vitesse pour ses voitures électriques sportives M

    Les voitures électriques ont généralement des boîtes de vitesses à rapport unique (la Porsche Taycan est une des exception avec ses deux rapports), mais la Hyundai Ioniq 5 N dispose d’un mode qui imite une boîte de vitesses à double embrayage à 8 rapports et permet au conducteur de changer de « vitesse » via des palettes sur le volant. La fonction de Hyundai coupe même momentanément l’alimentation des moteurs électriques pour que le conducteur ressente un « à-coup » lors du changement de vitesse, comme cela se produirait dans une voiture à essence.

    Frank van Meel, PDG de BMW a déclaré: « J’aime la façon dont Hyundai pense avec sa Ioniq 5 N. Il n’y a pas besoin de 8 vitesses, mais c’est une solution car il est clair que si vous roulez sur la piste, et notre ADN est la course avec le département M, le pilote n’a pas le temps de regarder son compteur, il faut lui offrir un autre type de feedback. »

    BMW travaille sur une boite de vitesse pour ses voitures électriques sportives M

    Si elle est adoptée, cette technologie pourrait d’offrir divers avantages, tels qu’une amélioration des performances du véhicule grâce à des changements de vitesse plus rapides, une plus grande efficacité énergétique, une réduction du bruit pour un meilleur confort et une plus grande fiabilité, étant donné l’absence d’embrayage mécanique. A suivre !

    David Lefevre
    David Lefevrehttps://www.asphalt-cafe.com
    Journaliste auto et moto, fan de carbus et de turbo mais déguste avec plaisir les innovations et le couple camionesque des électriques actuelles. Regarde devant sans faire table-rase du passé.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici